Le hygge est un art de vivre venu tout droit des pays nordiques où, en hiver, la nuit tombe à 15 heures. Face à ces longues nuits d’hiver, il n’est donc pas surprenant que les Danois aient adopté des stratégies pour rester positifs et heureux : allumer des bougies, lire un livre emmitouflé dans un plaid, inviter des amis à dîner, préparer un gâteau. En somme, le remède danois à la monotonie hivernale consisterait à profiter des choses simples et à savourer le moment présent (et au coin du feu, c’est encore mieux !).

Côté linguistique :

  • Le mot hygge signifie « bien-être » en norvégien. Il serait apparu au « début du XIXe siècle lorsque le Danemark et la Norvège ne formaient qu’un seul pays », selon Meik Wiking, fondateur de l’Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague et auteur du Livre du Hygge.
  • On le prononce « hugueu » (aspirez bien le ‘h’), même si certains gomment totalement le ‘h’ et le ‘e’ en émettant un bref « ugue ».
  • En danois, il devient adjectif dans le mot hyggelig et se combine à des substantifs pour former d’autres mots : hyggekrog (coin douillet), hyggebukser (pantalon d’intérieur), hyggetid (moment hygge) ou encore hyggetæppe (plaid).

Désormais, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour affronter ces derniers mois d’hiver.